Dominique Pagani

Ateliers de philosophie

Spirale d'Archimède

Seance #5.4

L'odyssée du philosophe ->Nature ou paysage

février 2019 - centre Goscinny, Paris

Seance #5.4

en attente

0m

Arts du temps, arts de l’espace.

Nature ou de paysage, que regarde-t’on ? une surface.

Qu’est-ce-qu’une surface ? rien.

De l’expérience de l’aiguille trempée dans des flots beignés de soleil, il n’y a que H2O !


12m

« Hélas spectacle seulement, où te saisirais-je nature infinie »

Goethe/Faust.

Dès que l’on veut saisir la surface elle disparaît.

Références

  • Goethe/ Faust

19m

La nature est devenue une science quand elle transgresse la surface.

Géographie : dessin de la Terre, on ne dessine que sur une surface.

La géographie révèle les traces laissées par l’Homme.

« Et je savais désormais pour qui le décor était planté »

Julien Gracq/le rivage des Syrthes.

Il n’y a donc de décor que pour quelqu’un.

« avant d’exprimer quelque chose toute parole est exprimée pour quelqu’un »

Lacan

La géographie trace l’Histoire dans l’Espace, elle prouve que le temps peut se spacialiser.

Oscure, obstacle, objet. Il faut de l’obscure pour que la lumière soit visible.

Références

  • Gracq (Julien)/ Le rivage des Syrthes

24m

Nature OU Paysage ?

Paysage -> Paese -> le village. Disjonction paradoxale. Avec l’éthymologie “paese” on s’éloigne de la nature

Le “langage naturel” n’a rien de naturel. Son double niveau d’articulation (Saussure) :

  • l’ensemble des sons que le gozier peut émettre (par de U en anglais).

  • le code, or du “naturel”, quand signifiant et signifié sont disjoints. On quitte le signal pour le signe.

C’est avec ce langage naturel, que le philosophe veut passer de la représentation au concept ?  C'est pourquoi il boîte !

Mais impossible de se passer de cette langue imprécise qui n’est pas faite pour la vérité (comme les maths).


40m

Les fonctions du langage ont des finalités, pour séduire.

Exemple :

Excité d’un désir curieux
Cette nuit je l’ai vue arriver en ces lieux,
Triste, levant au ciel ses yeux mouillés de larmes,
Qui brillaient au travers des flambeaux et des armes.
Belle, sans ornements, dans le simple appareil
D’une beauté qu’on vient d’arracher au sommeil.
Que veux-tu ? Je ne sais si cette négligence,
Les ombres, les flambeaux, les cris, et le silence,
Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs
Relevaient de ses yeux les timides douceurs.
Quoi qu’il en soit, ravi d’une si belle vue,
J’ai voulu lui parler et ma voix s’est perdue ;
Immobile, saisi d’un long étonnement
Je l’ai laissé passer dans son appartement.
J’ai passé dans le mien. C’est là que solitaire
De son image en vain j’ai voulu me distraire.
Trop présente à mes yeux je croyais lui parler.
J’aimais jusqu’à ses pleurs que je faisais couler.
Quelquefois, mais trop tard, je lui demandais grâce.

Racine/Britanicus( Acte II Scène II )

Dès l’instant où je parle, j’instaure une relation avec quelqu’un.

le « Je est un autre » de Rimbaud.

Références

  • Racine/ Britanicus

46m

Que dois-je faire ?

Le langage n’est pas scientifique car il exprime des finalités, sujets du philosophie.

« Connais-toi toi-même » inscrit sur le fronton du temple de Delphe.

Toute peinture est abstraite par essence car elle se déploie sur une surface, soit un espace dont on a fait abstraction de la profondeur. La peinture est à la limite des arts de l’espace et des arts du temps. Au-delà on bascule dans la musique où il n’y a plus de dimension.


50m

3 tableaux :

  1. Classisme : ordre, unité et harmonie.  « Et Ego in Arcadia » Je suis au Paradis. Dans ce tabeau nous sommes dans une campagne policée, loin de la sauvagerie. La nature est déjà supprimée dans le mot campagne (campos -> le champs qui a été travaillé).
  2. À l’opposé : Homme et femme contemplant la Lune de Caspar David Friedrich. Une Nature sauvage (Sauvage vient de se sauver), un paysage moderne auquel nous sommes habitués.

60m

Lecture de ATALA de CHATEAUBRIAND.

Dans ce texte, rien ne se rapporte à une présence humaine.

La “solution initiale” / “solution finale”. On liquide les indiens et nous sommes dans la nature initiale, celle magnifiquement décrite par CHATEAUBRIAND.

Assez de l’ordre et du classisme.

Références

  • Chateaubriand/ Atala

1h 10m

Extraits de Phèdre de Racine.

Les grecques s’évadent de la nature dans la cité. Herrance de Œdipe. Banir -> banlieu.

L’homme doit être le berger de la nature, pas son ennemi. La Terre-Mère est un fantasme.

Freud :

“Vous êtes en train de labourer la Mère sous l’oeil du Père”

Le Ciel violante la Terre dans la mythologie et Vulcain lui coupe les … de quoi jaillit l’Océan sur lequel flotte l’Ile de Vénus, la deesse de l’Éros.


1h 24m

De la part fantasmatique à notre rapport à la surface.

Le phénomène n’est pas le réel (Kant). Sujets, nous projettons sur un écran et nous avons l’illusion d’avoir à faire au réel.

Il n’y a pas de déterminations, de propriétés dans l’absolu.

Faire passer l’absolu pour la nuit où toutes les vaches sont noires, c’est là l’ingénuité du vide dans la connaissance.

Hegel/Phénoménologie de l'Esprit

Références

  • Hegel/ Phénoménologie de l'Esprit